L’ambivalence des êtres …


Quand on est en relation avec quelqu’un dont la personnalité, les goûts, les valeurs et le discours changent selon les circonstances et le public, on ne peut qu’éprouver des doutes quant à sa sincérité et à la confiance qu’on peut avoir en lui. Tiré de « Apprendre à choisir » de Francine Boisvert

Biscuit chinois de la journée


Vos talents seront reconnus et récompensés La reconnaissance.  Quel affaire que ce mot qui est à la fois si simple et à d’autres moments, peut nous empoisonner carrément la vie.  Plusieurs terriens la recherchent parfois effrontément cette récompense qui vient avec le regard des autres sur nous.  L’égo peut être l’une de ses zones d’ombre…

Dans mon imaginaire, ici et maintenant


Les tourbillons ont laissé place au calme.  Au déploiement d’un état de paix.  Une vibration est ressentie, signe qu’il y a encore quelqu’un qui vit dans ce corps parfois nommé cage humaine par mon esprit. Ça va, ça vient au gré de mon intellect que je ne contrôle plus parce que s’est installé un lâcher…

Quand la vie s’accroche …


plus.lapresse.ca/screens/be2f2a7e-71eb-4dbe-a240-ccbe67734fc2__7C___0.html Ce texte publié dans La Presse ce matin m’a touchée. Si je devais me retrouver un jour devant un de mes proches et savoir qu’il partira dans trois jours, il me faudrait avoir le courage d’accepter son départ. Et je dois admettre que je comprendrais, parce que moi j’en ferais autant si je devais…