Les Anonymes …


“Washington.  Quatre meurtres.  Quatre modes opératoires identiques”. Deux policiers font équipe pour retrouver un “serial killer” qui laisse une signature bien précise.  Nous sommes plongés dans l’enquête des plus classiques.  Même pas de policier héro, le personnage principal, Miller, nous apparaissant souvent comme un inspecteur moyen, brillant, mais sans plus. Curieux, il va pousser l’aventure…

La descente aux enfers d’une petite ville américaine …


  Honnêtement, je ne savais plus si j’étais dans un roman de Stephen king.  Différent de ce que je connaissais moi de cet auteur souvent très “gore”… Dès les premières lignes on veut découvrir le mystère… Bien écrit, digne d’un scénario de film, la scène se place tout de suite… Mais d’où vient ce dôme…

Un Storyteller intriguant …


« J’étais destiné à raconter l’histoire que personne ne devait jamais raconter”… L’histoire se présente ainsi au départ… Tom Valle, ancienne star du journalisme, se présente à nous, j’oserais dire entre en scène… Vedette au rancart, par sa propre faute, il a survécu à la tempête médiatique et accepte maintenant son sort de couvreur d’évènements locaux…