Dans mon imaginaire, ici et maintenant


Les tourbillons ont laissé place au calme.  Au déploiement d’un état de paix.  Une vibration est ressentie, signe qu’il y a encore quelqu’un qui vit dans ce corps parfois nommé cage humaine par mon esprit. Ça va, ça vient au gré de mon intellect que je ne contrôle plus parce que s’est installé un lâcher…