L’ambivalence des êtres …


Quand on est en relation avec quelqu’un dont la personnalité, les goûts, les valeurs et le discours changent selon les circonstances et le public, on ne peut qu’éprouver des doutes quant à sa sincérité et à la confiance qu’on peut avoir en lui. Tiré de « Apprendre à choisir » de Francine Boisvert

La nuit qui tue…


    Imaginez que vous vous réveillez un matin et que votre mari est un étranger, que votre chambre est inconnue, que votre mémoire est vide, sans repaires, sans nom. Mon livre du weekend et quel roman je vous assure.  Watson signe un premier livre, sûrement pas le dernier. On se pose tellement de questions…