La force des sentiments

Ils sont forts, ils sont tenaces, ils sont présents dans à peu près tout ce que nous vivons.  Impossibles à contourner, ils ne vous laisseront jamais leur place et ne vous abandonneront jamais non plus.  Omiprésents en nous, aussi bien apprendre à les apprivoiser car ils ne nous quitteront semble-t-il que le jour de notre mort.

Qui n’a jamais ressenti une chaleur à l’intérieur de soi ou un tiraillement ? Une pointe de douleur ou une larme jaillir de son oeil ?  Bien voilà, vous êtes habité par tout un tas de sentiments qui se présentent à vous par des ressentis.  Ils se transforment physiquement en quelque chose en vous.   Et c’est soit amusant ou vraiment désagréable selon l’objet du moment.

Souvent les sentiments apparaissent dans un contexte, une circonstance et le plus difficile, c’est de s’en défaire sans se ruiner la vie quand ils sont déplaisants. Quand ils sont positifs pour nous, wow! on voudrait qu’ils ne s’éteignent jamais mais quand ils sont négatifs, diantre qu’ils nous tiraillent et nous menacent de nous faire sombrer dans le fond du désarroi le plus total.  Car ils laissent des traces et celles-ci se ressentent à l’intérieur même de notre corps ou de notre mémoire, parfois pour la vie entière.

Leur force est immense.  Que l’on se souvienne d’une fois où l’on a été extrêment fâché contre quelqu’un ou du moment où l’on a appris le décès d’un être cher, la venue d’un cancer, et vlan ! On peut alors encore une fois ressentir aussi intensément le sentiment vécu ce jour-là; voire même des années plus tard, juste à y penser à nouveau.  La douleur, la colère font alors leur oeuvre si on se laisse trop aller dans la peine ou le désespoir.

Le ressenti peut nous rendre aussi faible qu’un esclave si on est enclin à se laisser manipuler par lui.  Les autres avec qui nous sommes en relation sont souvent la cause des sentiments que l’on vit et même en l’abscence de la personne qui a causé en nous ce ressenti, on peut être en état de choc, de colère, de joie, de plénitude, etc.  Tomber en amour nous le fait comprendre assez rapidement.  On ne respire plus quand l’autre n’y est pas, quand il arrive on ressent une énergie quintuplée, bref, l’autre a un impact majeur sur notre ressenti que ce soit dans l’amour comme dans la haine.

Il faut donc apprendre à contrôler ses sentiments, tenter d’emmagasiner les meilleurs dans une mémoire long terme, soit par l’enregistrement vidéo de beaux moments ou par l’écriture d’un journal intime, la prise de photos, mais également, savoir se détacher de ceux qui nous déchirent, nous tiraillent et nous anéantissent en demandant par exemple de l’aide d’un thérapeute, en jasant avec un ami ou en s’adonnant à une activité apaisante : yoga, dessin, chant, etc.

Une vie sans ressenti n’est pas possible mais une histoire humaine avec la possibilité de choisir de conserver ce qui est bien et de se défaire de ce qui est mal pour nous, voilà un équilibre vers lequel nous devrions tous tendre…

3 Comments Add yours

  1. nuage1962 dit :

    ca fait un temps que tu n »étais pas venu faire ton tour 🙂

    J’aime

    1. natars1966 dit :

      Oui je sais ! J’adore tellement écrire mais le temps me manque pour faire tout ce dont je rêve. Les vacances sont souvent propices pour moi à un recueillement. Je songe à écrire un roman aussi. Je suis à étudier les bases. Un projet de retraite possiblement !

      J’aime

  2. tristesseme dit :

    Qu’ils soient forts, doux, heureux ou douloureux, ce sont les sentiments qui nous habitent tout au long de notre vie. Ce sont les sentiments qui nous définissent dans nos choix – parfois difficiles -, mais toujours présents.
    Sans eux, nous ne serions que des marionnettes, des êtres sans personnalité. Il faut les accepter et les vivre pleinement tout au long de notre vie. Ils nous rendent plus forts surtout lorsqu’ils nous brisent le coeur.
    Quel beau texte ! comme toujours adorable jeune dame. Marjo xx

    Aimé par 1 personne

Vos idées m'intéressent ! Laissez-moi un message :o)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s