Quand le destin s’en mêle …

intime-ressemblance-10

 

Ellen Gleason est journaliste et va connaitre l’enquête de sa vie quand elle découvre un avis de recherche dans sa boite aux lettres un matin qui ne sera plus jamais comme les autres …  le doute s’y étant installé.

Il m’a fallu une bonne centaine de pages pour m’y accrocher.  Au départ, on se croirait dans un petit livre gentil qui nous présente une maman et son fils dans leur quotidien.  La nounou Connie, le chat Oreo Figaro (beau clin d’œil à qui aime les félins) … Rien de spécial à l’horizon, une petite vie somme toute pas bien originale…  jusqu’à ce que Ellen découvre une bien triste vérité.

On fait par la suite davantage connaissance avec Ellen la journaliste qui travaille pour un journal qui favorise les scandales et les faits divers.  Un journal qui connait, comme bien d’autres dans la vraie vie, une crise économique importante qui l’oblige à licencier une partie de son personnel.  Triste réalité des répercussions de ce monde virtuel dans lequel nous vivons.

À ce journal, travaille aussi Sarah, une collègue ambitieuse, qui s’avèrera importante dans le dénouement de cette histoire et bien sûr, le beau Marcelo, qui joue un rôle, un peu négligeable, mais qui alimente tout de même quelques pages en eau de rose.  Ce que j’ai moins aimé de ce bouquin en fait.  Mais vous le savez, moi et les flaflas trop romantiques…

On s’attache bien malgré nous à Will alias Timothy ?  Un petit garçon attachant, dont le sort ne nous laisse pas indifférent.  C’est le sujet qui m’a interpelée dans ce livre.  La légitimité d’une adoption et ce qui peut en résulter sur la vie d’un enfant.   On découvre même brièvement quels sont et ne sont pas les droits des parents adoptifs.  Parfois, remettre un enfant dans sa famille légitime n’est pas le meilleur sort dans lequel le plonger…

On suit Ellen dans son enquête tout au long du livre.  Elle est journaliste, elle fait donc un rapprochement assez rapide des évènements et des faits.   On la sent seule dans son tourment, difficile de se confier quand on détient des secrets qui peuvent faire basculer sa propre vie.  Même à Marcelo, son patron et ami … elle ne réussira point à se confier.

Nous sommes devant une quête, d’une mère qui veut absolument protéger son fils contre les tourments de la vie, contre sa propre identité.  Devant un choix difficile et surtout devant un fort instinct maternel.   Tous ceux et celles qui ont adopté un enfant se retrouveront quelque part dans le ressenti d’Ellen.

Pour ma part, c’est le personnage de Will, le petit garçon, qui m’a touchée davantage.  Dans ses craintes, son bonheur fragile, et dans ce que le destin lui a réservé… petit être frêle, il vivra des moments plutôt forts.

La finale est surprenante, un peu trop peut-être… enfin.  Il faut bien un dénouement et c’est un roman, il va s’en dire, on veut vivre quelque chose et avoir parcouru 550 pages pour n’arriver à rien aurait été décevant.  Je l’ai toutefois trouvé un peu spectaculaire cette finale, un peu irréelle dans un monde où tout ne peut pas arriver…  Mais j’aime être surprise et j’avoue l’avoir été.

Ma conclusion : un roman à découvrir, je l’ai lu en deux jours., il y avait donc un intérêt de ma part.  Un sujet pas souvent abordé dans ce sens : le droit du parent adoptif et la découverte que peut comporter l’origine d’un enfant adoptif.  J’ai aimé m’aventurer dans ce “topic”, tenter de comprendre ce que l’on ressent comme parent d’un enfant qui ne nous est pas légitime.

Je recommande ce livre malgré certaines longueurs qui auraient pu être évitées, j’ai tout de même aimé des passages descriptifs de la vie de tous les jours et je le répète, Oreo Figaro amène un beau clin d’oeil dans toute cette aventure…

Ana en vacances d’automne bien installée sur son divan ..

Vos idées m'intéressent ! Laissez-moi un message :o)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s