Errance ….

J’erre sur le sable,
au loin, j’entends le vent
qui gronde, qui frappe,
qui crie, qui ne renonce.
Ta moto virtuelle
crache à plein régime
un air incessant,
comme un cri.

Je me distance,
ayant déjà fait la guerre,
je sais de quoi le champ
de bataille peut être fait.
Cette fois-ci je laisse la
place, je quitte, j’abdique.
Je choisis d’apaiser mon
âme et de suivre la
route qui m’est tracée.

Je n’ai plus force,
la vie est si courte,
le temps passe si vite,
et le chemin si important.
L’amour aussi, la paix,
et la passion.

Je ne ressens ni colère, ni victoire,
seulement qu’un sentiment de
solitude, de vide.
Comme celle qui accompagne
le mourant vers son dernier
repos.

Il n’y a rien devant,
la marche sera longue.

Ainsi soit-il …

Vos idées m'intéressent ! Laissez-moi un message :o)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s