Neurones …

Abstract-background

Photo de Hellcaller

 

Depuis une semaine, tu entres dans ma tête, en t’y fabriquant un nid.

 

Teintée de dynamisme, tu as envahi mon cerveau en y laissant peu de place pour la fantaisie et comme une élève attentionnée je m’abandonne à ton grand savoir.

 

Chiffres, théorie, pratique, habitent tout à la fois mes longues heures passées en ta compagnie.  Je sais très bien que sans cette gymnastique je me verrais bien vite déçue par trop d’entrain et pas assez de persistance.

 

Bientôt, je pourrai t’utiliser comme un bon outil me permettant d’atteindre de nouveaux sommets sachant très bien que ton plaisir sera de me voir aller de l’avant.

 

Tout comme à l’habitude, chaque fois que je fais appel à toi, tu es là, ouverte, prête à me livrer tous tes secrets.  Passant à travers cet être humain, devant moi, tu sais atteindre mon intelligence.

 

T’accordant ma confiance, je me laisse guider et y mets toute mon énergie sachant très bien que tu me récompenseras, toi qui élève tes admirateurs vers la réussite.

 

C’est ainsi que chère Connaissance je me fonds en toi pour que tu puisses m’apporter confiance, succès et prospérité en cette année de réel changement.

 

Amen

4 Comments Add yours

  1. Jacques dit :

    Bonjour Ana,
    SAVOIR ou CONNAISSANCE…?
    Conditionnement ou Indépendance, Liberté…
    Je sais, je sais, je sais…. Que sais je ?
    Serai je reconnu si je sais ?
    Qu’est ce que la réussite ?

    Voilà un texte de Krishnamurti :
    « L’intelligence n’est pas le savoir. Si vous pouviez lire tous les livres du monde, cela ne vous confèrerait pas l’intelligence. L’intelligence est quelque chose de très subtil ; elle n’a pas d’ancrage définitif. Elle voit le jour que lorsque vous comprenez l’ensemble du processus de l’esprit… L’intelligence naît donc avec la connaissance de soi, et vous ne pouvez vous comprendre que dans votre rapport à l’univers des êtres, des choses et des idées. L’intelligence n’est pas comme le savoir : elle ne s’acquiert pas. Elle naît dans un surgissement d’immense révolte, autrement dit quand toute peur est absente et qu’un sentiment d’amour est là… »

    Vaste débat…
    Bonne journée
    Jacques

    J’aime

    1. natars1966 dit :

      Toute une réflexion … ce soir je pense avoir fait preuve d’intelligence envers moi-même mais cela m’a coûté une nuit sur le sofa :o( …

      En moi il y a de la révolte, la peur laisse place à un besoin impératif de ne penser qu’à moi …

      Un sentiment d’amour… plus envers moi …

      Je décroche des autres, je n’ai plus envie de faire plaisir, seulement que de crier cette nostalgie, cet ennui, …

      Vaste tempête … XX

      J’aime

  2. Ben oui, Ana…
    N’est ce pas en s’aimant d’abord soi-même…totalement… tout ce que l’on est, que l’on finit par franchir un cap…?
    N’est ce pas en détruisant tout le château de cartes que l’on trouve l’essentiel de soi …?
    N’est-on pas alors plus disponible à tout ce qui se présente et notamment les autres ?
    Et la tempête se calme….Tout doux, Ana…Tout doux…
    Bises
    Jacques

    J’aime

  3. natars1966 dit :

    Oui tout doux … je suis un peu à la dérive depuis quelques semaines… l’équilibre est pour bientôt :o) XX

    J’aime

Répondre à Coeur de Lyon007 Annuler la réponse

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s