Des kilomètres d’odeurs et de végétation …

J’ai passé une partie de l’après-midi au Parc Dufresne de Val-David aujourd’hui avec mon conjoint, un pur moment de bonheur… En plus de travailler les petits muscles qui en ont bien besoin, nous avons découvert un vrai bel endroit où l’on se promet déjà d’aller taquiner le sentier cet hiver en raquette.
 
J’ai travaillé un an à Val-David dans une vie pas si lointaine et jamais je n’avais eu l’occasion de me rendre à ce fameux parc qui a connu tant de déboires et fait couler tant d’encre dans le coin à une certaine époque.  Souvenez-vous de Guindonville ! … Bien que je trouve vraiment difficile de penser que des gens ont été expropriés pour utiliser leur terrain en stationnement pour le parc, j’avoue que cette randonnée d’aujourd’hui m’a laissé sur mon appétit et que je compte bien y retourner, histoire de profiter de la vie, de la nature, des odeurs magnifiques et que dire des magnifiques parois rocheuses qui donnent littéralement le goût de suivre des cours d’escalade ou encore des cyclistes de montagne qui ont le courage dans le genou et la force dans le souffle pour monter à vivre allure ces pentes tout de mêmes solides…  Une belle découverte …
 
Pour vous situer un peu, le parc régional Dufresne est un territoire de près de 500 hectares, en pleine nature et facilement accessible par le petit village de Val-David.  Le seul hic, une fin de semaine de fête, c’est pas toujours jojo.  Il faut avoir la patience de se taper le trafic et le monsieur qui a mal au genou parce qu’il avait pas la capacité de se rendre là mais qui a suivi la famille pour la fin de semaine… un peu pénible mais ça vaut le coup quand même, croyez-moi…
 
En tout cas, préparez-vous car je vous parlerai sûrement cet hiver d’une éventuelle randonnée en raquette dans le coin.  Non seulement ça travaille le muscle de cuisse et le souffle, mais c’est vraiment agréable de se retrouver ainsi en nature, sans entendre l’autoroute ou voir des chalets partout.  Merci aux valeureux protecteurs de ce parc, vous aviez raison de vouloir conserver un tel joyau.  Il faut être brave pour se battre contre des magnats du développement résidentiel et arriver à ses fins en convaincant les autorités municipales non pas d’une municipalité mais de deux !  Les amants de la nature, du plein-air et de la forêt connaissent la valeur d’un tel territoire, les amis, chapeau pour votre courage et votre bravoure.  Et bien que la facture semble-t-il ait été tout de même salée pour le deux petites municipalités, je pense que la nature en valait la peine.
 
Sur ce, je vous quitte en vous invitant à parcourir les sentiers de votre région respective et à découvrir ou redécouvrir un endroit où calme, paix, nature, odeur et beauté, vous permettront de vivre un beau moment de vie…
 
Ana

 

Vos idées m'intéressent ! Laissez-moi un message :o)

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s